Coronavirus : organisation des cours et des évaluations. Plus d'infos ici !

Devenir entreprise formatrice

Vous souhaitez vous lancer dans l’expérience ?

Dès le début de la procédure, pour pouvoir accueillir un apprenant dans votre entreprise, vous serez accompagné par une personne de contact et de référence pour les contrats d’alternance et les conventions de stage : le délégué à la tutelle.

Comment faire ?

Pour pouvoir engager un apprenant, votre entreprise doit être agréée et respecter certaines conditions :

  • Exercer le métier pour lequel elle s’engage à former l’apprenant et avoir l’accès à la profession pour les professions protégées
  • Être répertoriée à la Banque Carrefour des Entreprises
  • Être en ordre d’obligations sociales et fiscales
  • Désigner un tuteur chargé de l’accompagnement de l’apprenant en entreprise

Contactez le sfpme pour de plus amples informations et pour introduire une demande d’agrément. Le délégué à la tutelle répondra à vos questions. Quand vous serez prêt à demander l’agrément, il vérifiera que votre entreprise offre bien toutes les garanties en matière d’organisation et d’équipement pour permettre la formation des apprenants.

Le tuteur de formation

Pour pouvoir engager un apprenant, vous devez désigner un tuteur de formation. Il peut s'agir du chef d'entreprise lui-même ou d'un collaborateur. 

Être tuteur de formation, c'est :

  • Accueillir l'apprenant dans l'entreprise et participer à son intégration
  • Transmettre son savoir et son savoir-faire
  • Faire le lien pédagogique avec le délégué à la tutelle dans le cadre du suivi de l’apprenant
Accueillir l'apprenant
  • Préparer son intégration au sein de l'entreprise en informant ses futurs collègues de son arrivée et du statut de l'apprenti et/ou stagiaire 
  • Présenter l'entreprise, le lieu de formation, les collègues avec lesquels il sera susceptible de collaborer, son poste de travail
  • L'initier aux règles collectives existantes ainsi qu'aux règles de sécurité des personnes et des lieux de travail pour faciliter son intégration dans l'entreprise 
  • Le rencontrer, faire connaissance, s'informer sur son projet de vie et ses éventuelles difficultés, s'assurer qu'il connait les objectifs à atteindre en entreprise 
  • Organiser son temps de travail en tenant compte du rythme de l'alternance
Transmettre son savoir et son savoir-faire
  • Organiser un parcours progressif et définir ensemble des missions et objectifs précis à réaliser, en lien avec le métier visé et la formation prévue au centre de cours 
  • Prévoir un descriptif des activités à effectuer, lui donner des consignes précises sur ce que vous attendez de lui au quotidien 
  • Repérer les situations de travail qui lui permettent de développer des savoir-faire, vérifier la maîtrise des connaissances de l'apprenant lors de la mise en œuvre, encourager et valoriser l'apprenti et/ou le stagiaire 
  • Prévoir de s'arrêter et de faire le point régulièrement sur le travail réalisé, les progrès effectués, les axes d'amélioration et les objectifs
Faire le lien pédagogique avec le délégué à la tutelle
  • Rencontrer occasionnellement le délégué à la tutelle chargé du suivi de l'apprenant et le tenir informé de son évolution dans l'entreprise 
  • Compléter au minimum 2x par an le carnet de liaison, outil de communication entre le centre de cours, l'apprenti, sa famille et l'entreprise
Les conditions pour devenir tuteur en entreprise
  • Disposer d’une expérience professionnelle dans le métier d’au moins 5 ans (2 pour les détenteurs du titre de chef d’entreprise)
  • OU être détenteur d’un titre pédagogique ou d’une attestation de formation au tutorat
  • OU être détenteur d’un titre de validation de compétences en tant que tuteur
  • ET fournir un extrait de casier judiciaire belge modèle 596-2